ES-0-L’équité salariale, la grande dérive de la social-démocratie féministe québécoise

 
 

 

 

Homme d'aujourd'hui

accueil

 

 

Nous avons regroupé sous cette rubrique divers textes qui portent sur ce sujet qui comporte tellement d’éléments, d’aspects et d’implications qu’il est impossible d’en faire le tour en quelques lignes.  Nous soupçonnons d’ailleurs que cette complexité est une des raisons pour lesquelles nos médias écrits ou télévisuels ont systématiquement refusé d’entretenir un débat ou même de faire état d’une analyse critique de cette intervention étatique  tout à fait déplorable.

    L’équité salariale est le fruit de la coalition du gouvernement social démocrate péquiste, dirigeants des  centrales syndicales et, à la base, du lobby féministe qui a vendu aux deux premiers l’intérêt qu’ils auraient à s’assurer, ainsi, de l’appui électoral «de la moitié de la population».  Depuis lors, ces personnes poussent l’indécence jusqu’a tenter de persuader la population qu’il est contre leur intérêt de réduire les impôts et la dette.

Le gouvernement de Jean Charest a pris la suite des choses et il a même aggravé la situation. Étant donné que sa philosophie aurait dû lui interdire une telle action, il faut conclure qu'il a été motivé par un clientélisme électoral assez désolant.   

   Cette intervention gouvernementale n’a aucune justification objective et constitue une véritable insulte à l’intelligence. De plus, elle cause un tort considérable à notre économie, déjà parmi les moins performante en Amérique du Nord, et elle obère nos finances publiques d’une charge d’environ $ 8 milliards alors que la dette du Québec est la plus lourde des provinces canadiennes.

                                .-.-.-.-.-.-.-.-.-.

 

  Les documents sans lien hypertexte sont accessibles sans frais sur demande par info@hommedaujourdhui  

000

2004 à 2008

 

  ES (1)  Les  commandites et l'équité salariale- deux scandales, un qui est dénoncé et l'autre qui est glorifié (avril 2005)

  ES (2)  Trois  capsules  sur l'équité salariale  (octobre 2005)

  ES (3) L'équité salariale. Une loi injustifiée, néfaste et injuste  -(17 avril 2006  )

  ES (4)   L'abolition de la Commission de l'équité salariale - un  coup fourré dans un soi-disant allègement des structures - ( 17 mai 2006)

  ES (5) Le triomphe de la bêtise: l'uniformisation intersectorielle des  salaires ; un rejeton de la Loi sur l' équité salariale  - (30 mai 2006)

  ES (6) Équité salariale, 406 000 électrices l'emportent facilement sur 7 800 médecins spécialistes  (6 Juillet 2006)

  ES (7) Équité salariale, près de 8 milliards de dollars pour corriger le marché mais uniquement en ce qui a trait à la détermination du salaire des femmes (août 2006)

  ES (8) Le merveilleux conte de fée de l'équité salariale se poursuit , $105 million pour 36 000 gardiennes ou $ 2 916 /puéricultrice  (septembre 2006)

  ES (9) La preuve que l'équité salariale n'est qu'une simple manœuvre électorale    (septembre 2006)

 ES (10) Surprise, le gouvernement veut payer par tempéraments (à crédit) le $825 millions de l'équité salariale .(octobre 2006)

  ES (11) Pas de loi proactive sur l'équité salariale au fédéral.   Enfin, un gouvernement qui se tient debout, hip, hip, hourra (octobre 2006)

  ES (12) Mmes Rosette Côté et Carol Robertson ont décrété que Mme Jérôme-Forget devrait faire des compressions supplémentaires de $242 millions. Aucun problème.(novembre 2006)

  ES  (13)  Le règlement de l'équité salariale a crée d'autres  «victimes de discrimination» (décembre 2006)

  ES (14) Ces femmes sont seules responsables de la réalisation de l'équité salariale, selon la revue L'Actualité !!! (janvier 2007)

 ES (15) Une bordée de chèques avant les élections... pour l'équité salariale féministe)  (février 2007)

 ES  (16) Lettre à Jeannot Vachon qui s'interroge sur l'équité envers les hommes ...en matière d'équité salariale (février 2007)

 ES (17)  Pot-pourri sur l'équité salariale (mai 2007)

 ES (18) Il est grand temps que Rosette Côté se retire (juin 2007)

  ES (19) L'équité salariale à la Ville de Québec (juin 2007)

 ES (20)  Pendant que 12 000 Québécois perdent leurs emplois le gouvernement libéral verse des milliards de dollars pour que les femmes soient égales en fait. (juin 2007)

  ES  (21) Elles ont reçu  des milliards de dollars et elles sont insultées d'être comparées à des ouvriers de la construction (juillet 2007)

  ES  (22) Mieux vaut tard que jamais (décembre 2007)

  ES (23)  Aux États-Unis les femmes gagnent plus que les hommes et il n'y a pas de Loi sur l'équité salariale (août 2007)                                     

  ES (24) Le Secrétariat à la condition féminine donne neuf raisons pour lesquelles les hommes sont mieux payés que les femmes . Alors pourquoi le gouvernement Charest a-t-il payé 8  milliards de dollars en équité salariale (janvier 2008)

 ES (25) Une municipalité va couper les salaires des employés pour payer l'équité salariale ...et le syndicat menace de faire la grève   (janvier 2008)

  ES (26) Mémoire sur le «Rapport de la Commission de l'équité salariale sur la mise en application de la Loi sur l'équité salariale 2006» déposé devant la Commission parlementaire de l'Économie et du Travail -  ou Alice au pays des merveilles (février 2008)

  ES (27) Comment l'équité salariale peut, en 2008,geler le salaire des hommes jusqu'en 2012 (septembre 2008)

 ES (28) Le jugement de la juge Carole Julien (2004)

  ES (29) Quand une juge sexiste de la Cour supérieure se mêle d'équité salariale  (2004)

  ES (29 a) L'ÉQUITÉ SALARIALE : tout ce que vous devez savoir en quelques pages

    (2006)

  ES (29 b) «La route vers l’équité salariale sera longue», dixit Mao Tsé-Toung ? Non, Laurent Lessard, ministre du Travail, le porte parole de Rosette Côté (2006)

 ES-29 c) Une juge sexiste accorde près d'un quart de millions de dollars  à 7 femmes qui ont échoué aux examens de sélection pour un emploi d'homme

  

-0-0-0-0-0-0-   

2009 -2010

  ES (30)  Le quotidien Le  Soleil tolère  encore que Brigitte Breton manipule l'information au service de la doctrine féministe à propos de l'équité salariale  (février 2009)

 ES (31) Le PL 25  sur le maintien de l'équité salariale. Avec un  patronat comme celui-là , le lobby féministe n'a même pas besoin  des syndicats. (mars-avril 2009)

  ES (32) Les mensonges entourant l'existence d'un droit «constitutionnel» à l'équité salariale «féministe»  (mars -avril 2009)

 ES (33)  Les mensonges  à propos de la justification de l 'équité salariale féministe (mars -avril 2009)

 ES  (34) La crise financière, le gouvernement doit éviter le déficit en annulant le versement des deux derniers ajustements d'équité salariale   (mars -avril 2009)

  ES  (35)  Revoir (no. 26) notre Mémoire sur le «Rapport de la Commission de l'équité salariale sur la mise en application de la Loi sur l'équité salariale 2006»  

 ES (36) L'équité salariale, la grande escroquerie va se poursuivre encore  dix ans pour que les femmes votent Libéral .Les hommes vont voter comment?  (mai 2009)

 ES (37) L'équité salariale est une question de gros bon sens, dit  Louise Marchand (octobre 2009)

  ES (38) Vous ignoriez que le Mouvement  Desjardins et le Conseil du patronat  se sont prononcés contre la Loi sur l'équité salariale. Pourquoi ? (mai 2009)

  ES (39)  Au moins la Ville de Québec tente d'informer la population à propos du coût de l'équité salariale. Le Gouvernement  du Québec, lui, cache les faits (décembre 2009)

  ES (40) La Loi sur l'équité salariale une bêtise qui s'éternise et Charest nous y enlise de par sa volonté gubernatoriale (décembre 2009)   

  ES (41) La SAQ et l'équité salariale-décidément elle n'y comprend rien  (janvier 2010)

 ES (42)  La dépense la plus folle n'a pas encore été dénoncée -l'équité salariale  (avril 2010)

0000

2014

  ES (43) La duperie de l`équité salariale se poursuit  

2015

 ES-43 L'équité salariale  :

(1) Nathalie Elgrably-Levy la dénonce en 2014,

(2) Nous l’avions fait dès 2002

(3) La Présidente du SFPQ l’invoque en mai 2014 pour se gratifier indûment

(4) Nous parions 100$ que le Premier ministre Couillard, malgré l’énorme déficit actuel n’aura pas le courage de mettre fin à cette arnaque féministe.

(5) Nous sommes confortés dans cette opinion par «une étude» de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IREC) conduite par Oscar Calderon  et Jules Bélanger, deux autres roses-bonbon qui s’ajoutent à une liste déjà impressionnante de Québécois dont le cerveau a été lessivé par la propagande féministe