FEC-24 Chantal «La Marraine» Duguay

 

HOMME

D'AUJOURD'HUI

accueil

 

 

 Dans la mafia le personnage du «Parrain» est bien connu,  Au Québec, comme  le principe de l’égalité de fait entre les hommes et les femmes est bien établi  il n’en fallait pas plus pour que nous ayons une «Marraine»

«Frère, sœur, neveu, nièce, sœur de la belle-sœur... la directrice générale du CSSS du Rocher-Percé, Chantal Duguay, emploie une douzaine de membres de sa famille, en plus d'amis fidèles qui lui assurent la mainmise sur le centre de santé, dénoncent diverses sources.(…)Ce n'est plus rendu un établissement  public, mais une entreprise familiale!» (…) La directrice générale prend toutes les décisions et impose sa vision aux cadres supérieurs et intermédiaires, qui n'ont pas leur mot à dire. Un de ses neveux, qui avait un statut précaire d'enseignant, a été engagé au CLSC pour s'occuper du centre de jour. Sa nièce a été embauchée l'été dernier pour un stage, tout comme le fils du directeur des ressources humaines, Gervais Marcoux», soulève un travailleur. «Lorsqu'un problème survient, des employés se font dire par leur supérieur : je t’interdis d’aller voir le syndicat avec cela. Le personnel subit beaucoup d’intimidation   déplore Mme BariaultZone de Texte:  
 qui n'hésite pas à parler de «règne de terreur». «C'est l'omertà», dit un employé. «Lorsque la Gaspésia a fermé ses portes, l'un des frères de Chantal Duguay a eu un job deux jours plus tard au CSSS, à l'entretien général. Des cadres retraités reviennent au travail le lendemain, sans affichage de poste. C'est un véritable scandale» 1

Addendum - Mars 2015 Le collège des médecins, dentistes et pharmaciens du CSSS de Rocher -Percé se porte à la défense dans un communiqué transmis aux médias. Il est y écrit «De quoi parle cette dame (Micheline Barriault, quand elle s'arroge le droit de critiquer notre accessibilité de services. Avant de questionner la nomination  de Mme Duguay ,sans doute devrait-elle prendre le temps d'axer sur les réalisations de notre CSS qui rayonne sur le plan régional et nation al et ce, grâce au travail de notre grande équipe» Le Journal de Québec 13 mars 2015 p.23

Commentaire  Malheureusement,aucun des médecins, dentistes et pharmaciens n'a jugé bon de signer ce communiqué, sans doute trop axés sur les réalisations de la grande équipe. 

 

___

(1) Journal de Québec-20 novembre 2014 p.5