ID-0 L'inégalité de droit et de fait entre les femmes  et les hommes - le carburant du féminisme ou sa quérulence

 
  

Homme d'aujourd'hui

accueil

 

 

 

Lorsque les hommes sont majoritaires dans un domaine c'est parce qu'il y a discrimination contre les femmes 

Lorsque les femmes sont majoritaires c'est parce qu'elles ont des aptitudes supérieures

 

 

Dans cette chronique nous mettons en lumière la stratégie du mouvement féministe qui consiste à invoquer constamment l'existence d'une présumée discrimination pratiquée contre les femmes par les hommes et d'une présumée inégalité entre les femmes et les hommes comme des justifications dans le but d'obtenir du gouvernement, et même du secteur privé, des privilèges par rapport aux hommes. Tant que le débat portait sur l'égalité de droit cela posait peu de problèmes quoique l'on commence à se rendre compte qu'avec la même stratégie les femmes ont obtenu des droits qu'elles sont maintenant les seules à pouvoir exercer et, curieusement, personne ne s'insurge de l'injustice. L'enjeu est très différent lorsque le même mouvement féministe réclame maintenant une égalité de fait, ou «de substance», entre les deux sexes,  a réussi à convaincre le gouvernement du Québec d'élaborer une politique dans ce but et tente de persuader le gouvernement fédéral de faire de même.

Nous soutenons qu'il n'est pas du ressort d'un gouvernement de pratiquer une espèce d'ingénierie sociale destinée à établir cette égalité de fait entre les sexes par législation ou par des mesures discriminatoires. Il y a déjà suffisamment d'exemples prouvant que ses interventions produisent des inégalités dont les hommes sont maintenant les victimes. Cela fait assez d'années que le mouvement féministe monopolise l'attention  des gouvernements au détriment d'autres groupes qui pourraient aussi prétendre souffrir de discrimination ou subir certaines inégalités. 

Il est évident que l'argumentation victimaire des féministes vise essentiellement à culpabiliser les hommes alors qu'une simple connaissance de l'histoire démontre que les hommes n'ont jamais eu une vie plus facile que les femmes. Il est aussi manifeste que cet égalitarisme à tout crin ne fait que segmenter la société dans un antagonisme stérile, comme en témoigne le fait que  la société québécoise ne se régénère plus car les femmes sont trop occupées à s'épanouir... dans le monde du travail pour égaler l'homme. L'ennui c'est qu'il n'y a qu'elles qui peuvent enfanter.         

                   

 Ceux qui croient  que les féministes sont vraiment sincères lorsqu'elles réclament l'égalité, la parité (et tout autre synonyme) devraient lire les textes ci-dessous. En effet, les féministes  :

-- signalent toujours les divers domaines d'activités dans lesquels elles sont encore minoritaires mais négligent de mentionner les domaines dans lesquels elles sont majoritaires;

-- lorsqu'elles sont en situation de pouvoir, elles ne respectent pas le principe de l'égalité  ou de la parité dont elles réclament  pourtant l'application de la part des hommes au pouvoir;

-- omettent de mentionner les droits qu'elles sont les seules à pouvoir exercer alors qu'elles avaient dénoncé avec véhémence les cas où les hommes étaient dans la même situation;

-- exigent de la part de l'État et des entreprises des moyens correctifs destinés à atteindre l'égalité qui ont pour effet de discriminer contre les hommes;

-- non seulement ne reconnaissent pas les cas où les hommes sont désavantagés mais elles combattent toute tentative de ces derniers d'obtenir une amélioration de leur situation en invoquant le fait que l'aide à leurs propres besoins serait diminuée en conséquence;  

-- sont en mesure d'exercer des pressions sur l'appareil gouvernemental   grâce aux moyens que cet appareil leur accorde et qui n'ont aucune commune mesure avec l'assistance fournie aux groupes d'hommes;

                                           -.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-

Les documents non soulignés par hyperlien sont accessibles gratuitement sur demande par info@hommedaujourdhui.ca

                        -.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-.-

0000

Les Éditoriaux (E) pertinents sont ajoutés

  E-09-(06) La politique sur l'égalité entre les femmes et les hommes, ou le  montage d'une supercherie     (décembre 2006)

000

 ID - 1 -- Représentation paritaire, cela dépend pour qui (2006)

 ID - 2-- L’égalité féministe typique: femmes  3  --- hommes  0. Le cas de Québec solidaire (2006)

 ID - 3 -- Les organismes de la condition féminine sont éternels...et les organismes de la condition masculine sont inexistants   (2006)

 ID - 4 --  La liste d'épicerie de Condition féminine Canada  (2006)

 ID - 5 -- La plate-forme politique de la FFQ, le jardin fleuri du féminisme (2006)

 ID - 6 -- Elles n'avaient pas de droits maintenant elles ont tous les droits   (novembre 2006)

 ID - 7 -- Yves Michaud se lance dans le  paritarisme (décembre 2006) Voir éditoriaux

 ID - 8 - Quand le féminisme victimaire verse dans l'écologie (déc. 2006)

 ID - 9 - Les infirmières sont les plus stressées mais ce sont les ouvriers qui meurent au travail ( décembre 2006»)

 ID - 10 - La revue L'actualité, un modèle d'égalité de fait ...féministe (janvier 2007)

 ID -11 - L'équité commerciale, une avancée pour les hommes et c'est au Québec que cela se passe  (c'est un conte) (janvier 2007)

 ID - 12 - La parité femmes-hommes. C'est quoi ?Çà dépend pour qui (février 2007)

 ID - 13 - Trois exemples de renforcement du discours féministe, deux de Richard Martineau un de Sheila Copps (avril 2007)

 ID  - 14 - Une autre preuve que la parité dans les conseils d'administration est une manœuvre de racolage électoral de la part d'un ministre des Finances rose bonbon  (mai 2007) voir Participation politique

 ID - 15 -Quand le Tribunal des droits de la personne dérape pas mal plus que Hérouxville  (décembre 2007)

     000000

  ID- 16 Une autre illustration que l'égalité de fait entre les femmes et les hommes est un concept à géométrie variable mais toujours favorable aux femmes    (2008)

  ID-17 Mémoire de l'Après-rupture à la Commission parlementaire des »Affaires sociales sur «L'égalité de fait entre les femmes et les hommes-  Mémoire PDF (janvier 2005 )

  ID-18 Une inégalité de fait entre Le Soleil  et La  Presse (janvier 2009)

   ID-19  Le mouvement féministe souffre de quérulence mais les gouvernements aggravent son état (février 2009) 

  ID -20-  La quérulence  du mouvement féministe Prise II (mars 2009)

voir aussi APF-34  Le Secrétariat à la condition féminine consulte sur le document «Ensemble pour l'égalité entre les femmes et les hommes» (2015)

000000