LM-8.1  À propos du film sur la tuerie de Polytechnique, une récupération féministe qui se   prolonge  et un rappel du film Séraphin

 

 

  

Homme d'aujourd'hui

accueil

   Gilles Saint-Amour nous a déniché ce texte de Claude Bergeron  sur ce sujet.  Il reflète notre pensée et nous dispense ainsi d'en rédiger un nous-mêmes.   

   VO-1 Claude Bergeron et le film sur la tuerie de Polytechnique 

   Saint-Amour  nous fait part également d'un texte qu'il a rédigé il y a quelques années sur le film Séraphin qui affichait des caractéristiques semblables

   VO-2  Gilles Saint-Amour et le film Séraphin

                                                                0000

   À croire que nos cinéastes ont bien du mal à accepter «leur genre» alors que les femmes qui font ce métier n'ont aucun réserve à le décrier  aussi.  Cette misandrie est utile à qui au juste ?