TV -0- LE TROPHÉE  VEritas

 
 

 

 

Homme d'aujourd'hui

accueil

 

 

 

«Homme d’aujourd’hui» a décidé de créer le trophée Véritas1 (après le Méritas) en hommage à ceux qui démystifient les fausses statistiques du lobby féministe, notamment  en matière de violence conjugale, d'équité salariale etc. Ce trophée sera régulièrement décerné à toute personne qui aura eu le courage de dénoncer une manœuvre déloyale de la part de ce lobby qui, depuis bientôt 30 ans, manipule nos gouvernements de manière à en soutirer des avantages particuliers….comme tous les groupes de pression d’ailleurs.

Pourquoi, alors, s’en prendre au mouvement féministe ? Pour deux raisons. Parce qu'il est le seul groupe dont les prétentions et revendications ne sont contestées par aucun autre groupe, ce qui conduit inévitablement à une intervention gouvernementale déséquilibrée comme nous sommes à même de le constater dans divers domaines.

Parce qu’aucun autre groupe, à l’exception des Autochtones, n’est financé annuellement par les deux paliers de gouvernement pour qu’il leur présente justement des revendications. La Fédération des femmes du Québec, entre autres, mange au râtelier du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, du Secrétariat à la Condition féminine du Québec et de Condition féminine Canada. C’est sans aucune gêne que ce mouvement commande, en décembre 2006,  des manifestations pour protester contre la décision du gouvernement fédéral de réduire les subventions versées aux succursales provinciales de ce vaste réseau. Ce n’est certainement pas le gouvernement du Québec qui va démontrer le même courage.  

                                         0000

 1  L'ancien nom

Ce trophée s'est d'abord appelé de 2006 à 2009, le Trophée Roch Côté.

Nous avions écrit à l'époque sur ce site :« Personne ne semble savoir ce qui est advenu de ce monsieur Côté. C’est ce qui explique que nous n’ayons pas pu obtenir son consentement au préalable.  Nous espérons qu'un jour il apprendra  notre existence et qu'il déchargera notre conscience d’avoir présumé de son accord à ce témoignage de reconnaissance ».

En fait, nous avions écrit à L'Actualité où on nous avait dit qu'il travaillait. Mais cette revue avait nié connaître ses coordonnées. Puis en février 2009, un  M. Côté semble venir d'apprendre l'existence de ce site. Il nous a écrit un  courriel nous demandant de ne plus utiliser son nom à cette fin. «L’usage que vous faites de mon nom est une authentique nuisance pour moi. Je ne suis ni féministe ni masculiniste, pour moi, c’est du pareil au même. Je renie pas ce que j’ai fait mais je suis passé à autre chose.»

 Deux commentaires

(1)  Si Monsieur Côté se donnait la peine de lire les deux ouvrages annoncés sur la page d'accueil il se rendrait compte qu'en renvoyant dos à dos le féminisme et le masculinisme il profère une énormité. Il n'y a aucune commune mesure entre un lobby étatisé, soutenu à coup de millions de dollars  et un groupuscule d'individus qui ne réussit même pas à se faire entendre des médias.

(2) Comment une analyse rigoureuse comme celle qu'a conduite M. Côté dans «Manifeste d'un salaud » peut-elle devenir une nuisance si ce n'est parce que son auteur a été ostracisé par la mafia féministe laquelle, manifestement, continue de le menacer d'exclusion ?  

Nous comprenons très bien cette situation puisque nous nous butons, depuis la parution de nos deux bouquins, au refus des journalistes, chroniqueurs  et recherchistes d'en traiter et sur les ondes et dans les journaux. Nous n'avons sans doute aucun mérite à persister puisque nous ne sommes pas rémunéré par un employeur eunuque .Il n'y a qu'à feuilleter l'Actualité pour se rendre compte qu'elle est devenue une autre « Gazette des femmes ».      

                                        0000

  Bref, nous prenons pour acquis que ce monsieur Côté est effectivement celui que nous recherchions. Maintenant qu'il s'est manifesté nous acceptons volontiers de nous rendre à sa demande et de ne plus désigner le trophée de son nom. Cependant, comme il a fait œuvre de pionnier,  nous  croyons qu'il est tout à fait indiqué d'en faire le premier  récipiendaire du nouveau Trophée Veritas et de décaler ceux qui l'ont suivi depuis.


 Les récipiendaires du trophée Veritas  

 TV-1 Le  premier récipiendaire du trophée Veritas                                      

 Roch Côté         

auteur du «Manifeste d'un salaud» en 1990

 VOUS CROYEZ PEUT-ÊTRE QUE LA SITUATION A BIEN CHANGÉ  depuis 1990    Voyez plutôt ce qu'ont découvert :

 

  TV-2 Le deuxième  récipiendaire du trophée Veritas                       

  Serge Ferrand   (septembre 2006)

 

 

 TV-3 Le troisième récipiendaire du trophée Veritas                                

J-P. Gagnon  (octobre 2007)

 

 TV-4 Le quatrième récipiendaire du trophée Veritas                              

  John Goetelen  (janvier 2009)

  

 

 TV-5 Le cinquième récipiendaire du trophée Veritas

 

Stephan Pouleur 

  

 

00000

 

Manifestement les candidats ne se bousculent pas au portillon