UCL-22 «Steve Jobs ».  

Walter Issaacson

                                                                                                                                  collaboration A. Nantel

 

 HOMME

D'AUJOURD'HUI

accueil

 

 

Impossible de passer sous silence cette biographie. Steve Jobs a marqué son époque. Toujours à la recherche du point de jonction entre la technique, l’esthétique et la simplicité, Jobs a brisé tous les codes pour atteindre ces objectifs et devenir un concepteur de génie dans les domaines de l’informatique, de la téléphonie, du film d’animation, de la musique et des livres numériques.

Perfectionniste à l’extrême, soucieux du détail, intuitif, il a toujours cherché à intégrer tous les éléments d’un même ensemble et à s’impliquer du début à la fin du processus de conception. On comprend mieux son acharnement à conserver une interface complète et aussi simple que possible entre l’ordinateur et les logiciels, aux antipodes de ce que pensait Bill Gates.

Et comme il y a toujours une face cachée aux astres les plus brillants, on découvre aussi un être complexe, d’un tempérament intense et volatile, détestable par moment , capable de hurler et de pleurer devant tout le monde. Mais de toutes ces contradictions a surgi le premier visionnaire du XXI siècle qui a changé le cours de l’histoire du monde binaire.

À partir de quarante entrevues avec Jobs et d’une centaine d’autres avec les membres de sa famille, avec ses amis et rivaux, collègues et concurrents, l’auteur Walter Isaacson retrace l’incroyable vie de cette icône de la créativité. Sentant sa fin venir, Jobs cherchait à se confier en toute confiance. Isaacson, biographe réputé, a su répondre à cet appel. Il raconte d’une façon captivante et bien documentée l’histoire de la vie de Jobs, évoquant sans ménagement son caractère, bon et mauvais,  son  leadership , son échelle des valeurs et surtout sa compréhension de l’innovation.

 

Steve Jobs,

Walter Issaacson,

Simon & Schuster (version anglaise)

Lattes (version française)

637 pages,

2011.