UCL-30 Donna Leon

                                                             collaboration Alain Nantel

 

HOMME

D'AUJOURD'HUI

accueil

 

                                                           

Pour ceux qui ont eu le bonheur de voir Venise, la Sérénissime République, et qui ont apprécié sa splendeur et son charme, voilà une collection de livres qui permet d’entrer dans l’intimité de cette ville et d‘en découvrir le caractère unique. Et c’est par l’observation de ses résidants dans leur vie quotidienne que l’on découvre une culture, une langue et leurs habitudes. Mais c’est aussi la découverte des parcours qu’ils empruntent, et des boutiques, cafés, restaurants qu’ils fréquentent. Pour ceux qui n’ont pas eu le bonheur d’arpenter cette ville magique où mille années se déploient sous les yeux, c’est un moyen de faire connaissance avec ce monde prodigieux.

Alors, la question se pose : comment découvrir cet univers?  Aussi étrange que cela puisse paraitre, nulle part ailleurs que dans la série culte de romans policiers sous la plume de Donna Leon. Cette romancière native du New Jersey a vécu au-delà de vingt ans à Venise après avoir été éblouie par cette ville. Elle a su en saisir les modes de vie pour ensuite transmettre ses observations d’une façon vivante en racontant la vie d’un commissaire de police, de sa famille et de son entourage dans le cadre d’enquêtes policières plus palpitantes les unes que les autres. Mais Venise demeure toujours le personnage central de ses ouvrages, un ilot d’humanité avec ses grandeurs et ses misères. Son premier roman publié en 1992, « Mort à La Fenice » mettait en scène le commissaire Guido Brunetti, vénitien de souche, enquêteur astucieux qui devient le héros des romans intelligents, bien construits, salués par les critiques du monde entier. Elle en est rendue à sa 21e enquête dans ce monde d’une grande beauté où se cache malgré tout une insidieuse corruption. Par l’élégance de sa plume, les intrigues habilement esquissées, le suspense haletant, un décor incomparable, Donna Leon  a su s’imposer dans de nombreux pays et son œuvre est maintenant traduite en 20 langues. Plusieurs de ses épisodes ont d’ailleurs été diffusés à la télévision française et allemande. Rappelons aussi que Brunetti et sa femme sont de fins gourmets et les romans sont émaillés de recettes et de bons vins. À un tel point que Donna Leon a senti le besoin d’éditer un autre livre sur la cuisine italienne sous le titre de « Brunetti passe à table »

Belle façon d’associer l’effervescence du roman policier avec la chaleur d’une ville qui domine par sa grandeur et son romantisme. «Mort à la Fenice» est son premier roman et mérite encore d'être être lu en premier.